Comprendre le vieillissement de la peau

Avec l’âge, la peau perd de ses capacités à se régénérer parfaitement. Resultime vous détaille les altérations de la peau dues à l’âge.

  • Le processus du Vieillissement Cutané

    - Dès 20 ans, le processus du vieillissement cutané est enclenché. L’élastine commence à vieillir, la production des protéases (enzymes responsables de la dégradation des protéines) est stimulée; l’Elastine commence a être dégradée. 
    - Dès 30 ans, le nombre de fibroblastes (cellules du derme) diminue, entrainant une baisse des synthèses protéiques : Collagène, Élastine, etc … Les 1ères rides apparaissent.
    - Dès 40 ans, les fibres de Collagène se rigidifient (glycation), provoquant le creusement des rides. Le réseau dermique se détend et la peau perd en fermeté. On constate une baisse de l’harmonie cellulaire.
    - Dès 50 ans, le vieillissement cutané s’accélère : la communication cellulaire diminue, l’énergie cellulaire chute réduisant la production des molécules de structure. La tonicité cutanée s’affaiblit et la profondeur des rides double.
  • Pourquoi les 1ères rides apparaissent-elles ?

    - Avec le temps, la régénération cellulaire ralentit progressivement et les signes du vieillissement cutané apparaissent.
    - A partir de 40 ans, les synthèses protéiques diminuent encore plus fortement et on constate une baisse de l’harmonie cellulaire.
    - Certaines fibres d’Élastine sont détruites : elles sont alors moins nombreuses et leur réseau se fragmente. 
    - La glycation du Collagène commence : les fibres se rigidifient et peuvent se briser, provoquant la formation de rides.
    Le réseau de soutien se détend, la peau devient moins ferme et moins élastique.
  • Pourquoi la structure du visage évolue-t-elle après 50 ans ?

    - A la ménopause, les changements hormonaux provoquent une accélération brusque du vieillissement cutané : la communication cellulaire et l’énergie cellulaire diminuent, la régénération cellulaire se fait plus lentement, les couches profondes de l’épiderme, moins pourvues en fibres de Collagène et d’Élastine, s’affinent, perdent de leur souplesse et s’affaissent, les rides se creusent.
    - Le vieillissement du visage résulte également du vieillissement structurel, c’est-à-dire les tissus graisseux, les muscles et les os. 
    - Il se manifeste par le creusement de sillons paramédians (creux des cernes, sillons nasogéniens, plis d'amertume), l’apparition de volumes excédentaires (poches sous les yeux, bajoues...) puis plus tard, l'affaissement du visage.